Plus d'un an.
Et oui, mon dernier message sur ce blog date maintenant de plus d'un an...

Alors pourquoi cette réapparition subite ?
Tout simplement pour assouvir un manque.

Je ne m'étendrais pas sur les raisons de mon silence, elles sont multiples. Mais ce silence n'a que trop duré !
L'envie de partage et d'échanges s'exprime à nouveau et l'envie de me remettre activement en cuisine, aussi !

Certains remarqueront que le blog à un nouveau look.
Pour ce nouveau départ, je voulais que ces quelques pages que je partage avec vous me ressemblent davantage. C'est chose faite.

Pas de perte de temps inutile, place à une nouvelle recette !

Un roti de porc. Loin d'être ma viande préférée... Mais, depuis que j'ai trouvé un petit producteur de viande de porc en vente directe de l'élevage près de chez moi, ma vision n'est plus la même. Une viande moelleuse, peu grasse, l'idéal pour une viande farcie !

Tout comme je le fais désormais pour le roti de porc Orloff, j'ai découpé ma viande en spirale, permettant ainsi à la farce de ne pas s'échapper à la cuisson.

recette roti de porc

Commencer par préparer les champignons. Les éplucher et les couper en lamelles. Les faire revenir dans un peu d'huile d'olive avec une gousse d'ail pilé et du persil ciselé.

Retirer du feu les champignons lorsqu'ils sont légérement dorés.

Préparer ensuite le roti. Le découper en spirale, de manière à obtenir une grosse tranche, comme expliqué ici.

roti en tranche

Recouvrir la tranche de roti de jambon sec, puis d'une couche de champignons. (S'il vous en reste, conservez-les pour la sauce).

roti et champi

Enrouler ensuite votre roti à nouveau, en le maintenant le plus sérré possible puis le ficeler. (En fonction de votre dextérité, c'est à ce moment là que vous pestez et que devez vous dire que finalement vous savez pourquoi vous être prof et pas bouchère !!! Sourire)

Mouai, l'est pas si mal que ça mon rôti ficelé, voyez donc :

roti roulé

 Bon, il ne reste plus qu'à cuire la bête !

Emincer vos oignons ou ognons c'est selon...  (Et oui, vous aussi vous tombez des nues einh !?! Semblerait qu'il y ait eu une réforme de l'orthographe française en 1990, j'ai appris ça la semaine dernière !!! Si vous voulez en savoir plus, allez jeter un oeil , ça vaut le détour !)

Revenons-en à nos oignons. Les faire revenir avec un peu d'huile d'olive dans une cocotte. Puis saisir le roti sur toutes ces faces.

Ajouter ensuite le vin blanc, l'eau, le fond de veau, l'ail, le thym et le laurier et les champignons s'il vous en reste. Assaisonner.

cuisson roti

Laisser mijoter votre roti à couvert. Vérifier que le jus de cuisson ne s'évapore pas trop. Si besoin, ajouter un peu d'eau ou de vin blanc.

Pour le temps de cuisson, il faut compter une heure par kilo de viande. J'avoue que mon roti a mijoté un peu plus, ça n'a rien gâché !

A la fin de la cuisson, ajouter 2/3 cuillères à soupe de crème fraiche épaisse à votre sauce pour la lier. Légère ou pas, c'est à vous de voir. Mais surtout, ne plus faire bouillir votre sauce après l'adjonction de la crème, elle risquerait de coaguler.

Le roti de porc cuit en cocotte conserve tout son moelleux et le jambon sec lui apporte un p'tit côté fumé très agréable. A refaire, sans aucun doute !


roti cuit


Objectif de la semaine... Trouver une ou plusieurs recettes pour écouler le stock de figues tardives ramassées dans le jardin ce week-end ! Et oui, le soleil encore présent en ce mois de novembre dans le Nord a permis aux dernières figues de mûrir !

Alors même si elles sont beaucoup moins sucrées que celles de cet été, on ne va quand même pas les gâcher...

figues